La grande campagne de « recrutement » d’Uber en France

Uber wants you.

Après son mea culpa en septembre dernier, Uber repart en campagne avec DDB° Paris et donne la parole à ses chauffeurs. À travers le profil de Mariane, Dramane et Fodhil, le leader des VTC met en lumière les différents aspects du métier. Mariane raconte comment ce métier lui a permis de créer sa propre école de VTC, tout étant présente pour sa fille, tandis que Dramane explique apprécier l’autonomie et l’indépendance. Fodhil, propriétaire d’une laverie automatique et bénévole d’une association qui vient en aide aux SDF confie apprécier les échanges avec ses clients et pouvoir mener plusieurs projets de front grâce à la flexibilité du métier. Bref, Uber avance à travers ces portraits, beaucoup d’arguments positifs pour lever les doutes des futurs.es candidats.es.

Après un durcissement de l’accès à la profession entré en vigueur le 29 décembre dernier Uber s’est vu obligé de suspendre plus de 10.000 de ses chauffeurs. Cette nouvelle loi oblige les VTC à passer un examen permettant d’obtenir un permis obligatoire pour exercer l’activité. Perçu comme beaucoup trop contraignant et difficile (14% de réussite en région parisienne), Uber se retrouve aujourd’hui en pénurie de chauffeurs et se voit donc dans l’obligation de « recruter ». Là est tout l’enjeu de cette nouvelle prise de parole : susciter des vocations. Hier, être chauffeur était un travail de dépannage, Uber tente pour demain d’en faire un véritable choix de carrière. Lancée le 5 février prochain, cette campagne sera présente pendant 2 semaines au cinéma, mais également en radio, replay, affichage, presse, ainsi qu’en digital et social media.

 

Uber se moque de votre vie en carton

Un spot drôle et crafté.

Accompagné par l’agence Forsman & Bodenfors, Uber s’adresse au marché asiatique avec l’ambition de remettre de l’ordre dans ses villes. Dans le film Uber matérialise l’absurdité du trafic des plus grandes métropoles d’Asie avec des boîtes en carton représentant les voitures.

Tourné dans les rues de Bangkok, le film a nécessité la participation de près de 200 figurants. Le tout rythmé par le célèbre titre «Bare Necessities» du film Disney « Le Livre de la Jungle ».

Uber profite des conditions désastreuses de circulation des grandes villes asiatiques pour imposer avec humour son modèle comme solution à cette crise des transports.

Selon une étude commandée pour le géant du VTC, en Asie une personne serait coincée 52 minutes par jour en moyenne dans les embouteillages et passerait environ 26 minutes à chercher une place de stationnement. L’enfer. La situation deviendrait si insupportable que plus de la moitié des millennials envisageraient de se passer d’une voiture.

Uber profite de ces boites de carton pour dédramatiser la situation et mettre en exergue les situations absurdes que nos voitures nous font vivre.

Si l’humour est prédominant, cette prise de parole reflète tout de même l’ambition du groupe américain, tant sur le plan business que sur sa vision des villes de demain. En attendant d’être tous à vélo, ce spot devrait plaire à Anne Hidalgo.

Uber dévoile sa première campagne TV : “Avancer avec vous”

Uber, l’entreprise à la réussite aussi fulgurante que les débats qui animent la marque, revient sur le devant de la scène avec une toute première pub TV.

Ce dimanche 17 septembre, Uber a dévoilé en France sa toute première publicité destinée à la télévision : « Avancer avec vous ». Vous l’aurez compris, le message est simple : mettre l’utilisateur au centre de la marque et positionner les valeurs de la marque. En effet, dans le film, Uber nous rappelle que sans ses utilisateurs qui utilisent chaque jour le service, la marque ne serait rien, n’avancerait pas. Un discours qui permet de redonner confiance, surtout lorsque la marque aborde certains sujets controversés.

Depuis 5 ans, en France et partout dans le monde, Uber est au centre des manifestations, des désaccords et dans l’oeil du gouvernement. Il était donc essentiel pour la marque de rassurer, de montrer qu’elle a appris de ses erreurs, qu’elle est assez intelligente et réactive pour corriger le tire et surtout améliorer ses services.

Le titre de la publicité n’est évidemment pas anodin : Uber sait que sans ses utilisateurs, la marque ne serait rien et souhaite nous remercier à travers ce film. Bullshit ou pas, il est cependant difficile de rester indifférent face à cette prise de parole qui, je suis sûr, parlera à toutes les personnes qui partage la philosophie de la marque.