La Sécurité Routière donne un bon coup de jeune à SAM

Juste avant les fêtes de fin d’année, la Sécurité Routière, accompagné de son agence La Chose, nous dévoile un nouveau film sur SAM.

SAM, c’est un peu une icône sur la route et en publicité. Créé par la Sécurité Routière et connu pour son visage en smiley, SAM est un moyen de personnifier cet ami qui a décidé de se sacrifier le temps d’une soirée. Cet ami qui a décidé de ne pas boire une goutte d’alcool pour pouvoir vous ramener sain et sauf en voiture.

Seulement, ce SAM devenait trop vieillot. Les jeunes (la cible principal du message préventif) n’arrivaient plus à s’identifier à lui. Il fallait donc lui faire un petit lifting en changeant la manière de le mettre en avant, en changeant la manière d’aborder le sujet. C’est le défi qu’a relevé l’agence La Chose dans ce nouveau film.

Plus actuel, plus moderne, plus vrai, SAM apparaît sous un nouveau jour : fini le smiley, fini les « blagues ».

SAM, c’est aujourd’hui vous et moi. C’est quelqu’un qui s’exprime avec les codes d’aujourd’hui et qui les comprend. Quelqu’un qui sait comment nous sortons, nous les jeunes.

Le film parle de lui-même, je vous laisse apprécier la qualité des plans et des lumières.

Ford crée une casquette connectée pour ne pas s’endormir au volant

Afin de lutter contre la somnolence au volant qui fait chaque année de nombreuses victimes, Ford a imaginé un objet connecté pour remédier à ce problème.

Cet objet, c’est une casquette intelligente équipée d’un accéléromètre qui permet de détecter les signaux de fatigue et d’alerter le conducteur. En effet, elle analyse les mouvements de la tête associés à la somnolence pour ensuite envoyer un signal à l’automobiliste. Et les signaux sont nombreux : nuque qui commence à se détendre, tête qui bascule doucement vers l’avant ou le côté, etc. Si la casquette détecte ces signaux, elle va envoyer une petite lumière juste au dessus des yeux du conducteur, vibrer et émettre un son pour le réveiller.

Pour Ford, cet objet est le moyen de matérialiser son envie de prendre soin des gens sur la route. De leur montrer que la marque est la pour leur sécurité, enjeu majeur aujourd’hui pour un constructeur automobile. Cependant, la casquette, encore à l’état de prototype, est plus un moyen de communication qu’une vraie solution. Il faudrait développer des technologies directement dans les véhicules pour lutter efficacement contre le sommeil au volant.

Une campagne qui exploite la face cachée des vidéos Facebook

L’association S.O.S Amitié lance une vaste campagne mobile qui exploite la face cachée des vidéos Facebook pour révéler les souffrances des victimes.

Écouter attentivement, sans jugement et anonymement les 700 000 appels de détresse reçus par ses écoutants chaque année : c’est la mission que l’association assure depuis 1960. Cependant, dans un monde toujours plus connecté où les réseaux sociaux multiplient les occasions de communiquer, la solitude et le besoin d’écoute sembleraient presque être des notions obsolètes. Or le risque de se sentir isolé reste présent. C’est pourquoi, S.O.S Amitié rappelle que l’écoute est, plus que jamais, indispensable, et que la parole libère.

S.O.S Amitié est là pour écouter

Pour le concours « Hack For Good » orchestré par Facebook en partenariat avec Stratégies, c’est l’agence Buzzman qui remporte cette édition avec ces trois vidéos mobiles. Sous-titrées et en lecture automatique, ces 3 mini films peignent les portraits d’Hanna, Antoine et Henri, trois personnes à qui la vie semble sourire. Hanna est une sportive accomplie, Antoine un père aimant et Henri, un grand-père entouré… seulement en apparence. Car une fois la vidéo déployée en plein écran, leurs maux surgissent et nous prenons conscience de leur détresse.

Une campagne maligne qui hack l’utilisation classique des vidéos Facebook pour nous faire passer un message juste et réfléchi.

La Croix-Rouge, ce n’est pas uniquement ce que vous croyez

Sur tous les fronts.

Après la campagne explosive de juin dernier, la Croix-Rouge revient en cette période de fin d’année pour communiquer sur une de ses missions peu connue du grand public. Imaginé par Altmann + Pacreau, le film nous embarque à toute vitesse dans une intervention auprès des plus démunis. Soutien scolaire, aide alimentaire, ou accompagnement à la parentalité, la Croix-Rouge effectue chaque jour un large éventail de missions sociales qui ne peuvent exister que grâce aux dons.

Bien qu’il soit touchant et que la direction artistique use des codes de la détresse, le film ne cède pas aux sirènes du misérabilisme. Il expose les missions de l’association. Un mélange savamment dosé qui devrait permettre à la Croix-Rouge de poursuivre financièrement son combat, ou peut-être même mieux, de recruter davantage de bénévoles enclins à donner de leur temps pour aider, mais pas forcément prêts à accomplir des missions de secourisme à proprement parler.

30 Millions d’Amis revient avec un film qui se termine bien. Ou pas.

À la veille des départs d’été, où l’on recense 60 000 abandons, la fondation 30 Millions d’Amis repart en campagne avec Buzzman dans un film saisissant.

Visionné plus de 40 millions de fois et érigé à la 4e place du classement YouTube des pubs les plus populaires, le spot de la Fondation 30 Millions d’Amis aboyait fort l’année dernière !

Ce nouveau film met en scène un homme portant secours à un chien abandonné dans une forêt… sauf que le film ne finit pas tout à fait comme ça. Voici la réalité : il n’y a qu’un pas pour que ce même homme s’avère être un lâche capable d’abandon. Cette triste réalité est illustrée ici par un montage inversé permettant avec les mêmes images de raconter deux histoires différentes.

Un spot encore une fois touchant qui permet de sensibiliser à une réalité triste et surtout actuelle. On est loin des messages de sensibilisation bateau avec ce nouveau film et le message passe beaucoup mieux.

Source : danstapub.com