Nike crée une pub à regarder 10 fois qui devient de plus en plus violente

Pour combattre l’hiver et le fameux stéréotype du canadien trop gentil, Nike a imaginé une publicité qui monte crescendo à regarder 10 fois.

Un peu comme une journée sans fin, la publicité commence avec un jeune canadien sortant de chez lui, prêt à en découdre avec la vie. Il croise sa voisine qui le remercie pour avoir sorti ses poubelles. Après une brève entrevue, il fonce à vive allure dans celles-ci (on se demande encore pourquoi) pour entamer son footing. Sur le chemin, il esquive et slalom entre différentes choses qui lui barrent la route, jusqu’à arriver au gymnase dans lequel il doit faire un match de hockey.

La première vidéo, assez soft, s’enchaîne donc avec une deuxième, la même, mais en un poil plus brutal. Et ainsi de suite pendant 10 vidéos. Au fur et à mesure, le protagoniste devient de plus en plus « violent » avec son environnement, dans le but de montrer que les canadiens, bien que très gentils, ne sont pas là pour plaisanter lorsqu’il s’agit de sport.

Une idée maligne qui vient s’inscrire dans la plateforme de marque de Nike, qui nous pousse à toujours repousser nos limites. On s’interrogera simplement sur l’utilisation du cliché et si les canadiens se reconnaitront assez dans celui-ci pour s’identifier au personnage.

IKEA crée une application pour bien placer son sapin chez soi

Parce qu’on que placer des meubles chez soi est très souvent une énorme galère, imaginez un peu rajouter un sapin à l’équation.

Après avoir lancé dernièrement son application permettant de placer où l’on souhaite ses nouveaux meubles (vidéo de présentation à retrouver plus bas), l’enseigne suédoise se lance désormais dans le sapin.

Car si c’est un petit kiff de faire un sapin pour Noël, trouver la place pour le mettre est une autre galère.

Ainsi vous l’aurez compris, IKEA a modifié un peu son application pour nous permettre de placer facilement un sapin. Il suffit de télécharger l’application pour faire apparaître un sapin en réalité augmentée sur votre cellulaire.

Une idée maligne qui permet de faire parler à nouveau de l’application IKEA.

Boursorama et Buzzman font la guerre aux fausses recommandations

Dans le sillon de sa nouvelle plateforme, Boursorama Banque dévoile 3 films montrant une nouvelle fois ce qui fait sa force : la recommandation des clients.

Aujourd’hui n’importe qui recommande n’importe quoi, et ce n’est pas toujours synonyme de bons plans… Alors pour choisir sa banque, mieux vaut écouter ceux en qui on a vraiment confiance. Et c’est ce que Boursorama Banque et Buzzman veulent nous démontrer ici.

Pour illustrer ce propos, 3 films web mettent en scène les situations gênantes qui peuvent découler de mauvaises recommandations : un restaurant peu à cheval sur l’hygiène, une plage nudiste qui n’en est finalement pas une… ou encore un film fortement déconseillé pour les enfants… Car oui, les seules recommandations auxquelles on peut se fier sont celles de nos proches.

Ça tombe bien, chez Boursorama Banque, près de la moitié des nouveaux clients viennent sur les conseils d’un proche, la meilleure preuve de la qualité de son service et de son accompagnement.

Une campagne qui exploite la face cachée des vidéos Facebook

L’association S.O.S Amitié lance une vaste campagne mobile qui exploite la face cachée des vidéos Facebook pour révéler les souffrances des victimes.

Écouter attentivement, sans jugement et anonymement les 700 000 appels de détresse reçus par ses écoutants chaque année : c’est la mission que l’association assure depuis 1960. Cependant, dans un monde toujours plus connecté où les réseaux sociaux multiplient les occasions de communiquer, la solitude et le besoin d’écoute sembleraient presque être des notions obsolètes. Or le risque de se sentir isolé reste présent. C’est pourquoi, S.O.S Amitié rappelle que l’écoute est, plus que jamais, indispensable, et que la parole libère.

S.O.S Amitié est là pour écouter

Pour le concours « Hack For Good » orchestré par Facebook en partenariat avec Stratégies, c’est l’agence Buzzman qui remporte cette édition avec ces trois vidéos mobiles. Sous-titrées et en lecture automatique, ces 3 mini films peignent les portraits d’Hanna, Antoine et Henri, trois personnes à qui la vie semble sourire. Hanna est une sportive accomplie, Antoine un père aimant et Henri, un grand-père entouré… seulement en apparence. Car une fois la vidéo déployée en plein écran, leurs maux surgissent et nous prenons conscience de leur détresse.

Une campagne maligne qui hack l’utilisation classique des vidéos Facebook pour nous faire passer un message juste et réfléchi.

Pourquoi Apple n’est toujours pas présent sur les réseaux sociaux ?

Vous ne vous êtes sans doute jamais posé la question, mais vous ne trouverez pas de compte officiel Apple sur Facebook ou Twitter ?

En effet, la firme de Cupertino (Californie) a décidé de ne pas créer de compte officiel sur les réseaux sociaux. Un choix qui peut en surprendre plus d’un mais qui est tout à fait calculé par la marque.

APPLE SUR LES RÉSEAUX

Tout d’abord, il faut savoir qu’Apple n’est pas totalement muet sur les réseaux sociaux. En effet, la marque possède tout de même des comptes pour ses divers outils comme Apple Music qui a été créé l’année dernière et compte pas moins de 1,5 millions de fans, ou encore des comptes Facebook pour iTunes (32 millions de fans) et l’App Store (11 millions de fans).

Cependant, il n’existe pas de compte officiel pour la marque Apple.

Les seuls qui existent sont des comptes non-officiels qui partagent simplement des images ou parfois même des jeux concours douteux.

Mais pourquoi le groupe n’investit pas les réseaux sociaux ?

LA RÉPONSE EST SIMPLE

En effet, la réponse est plutôt simple. Vous l’aurez sans doute remarqué, mais Apple veut toujours contrôler son image, et ce peu importe le support. Sur les réseaux sociaux, la firme n’a pas tous les outils nécessaire (personnalisation du design, du nombre de caractères, etc.) pour contrôler cette image.

Investir en social media ne permettrait donc pas de promouvoir efficacement ses services et produits.

La marque trouve alors plus pertinent de ne pas communiquer sur les réseaux sociaux pour garder un contrôle intégrale de son image sur le web. Une stratégie qui n’en reste pas moins bonne car elle permet, à travers ce silence, de donner un peu plus de cachet à la marque.

Instagram lance les stickers de sondage dans ses stories

Si vous êtes un fervent utilisateur d’Instagram, vous aurez remarqué la nouvelle mise à jour qui améliore la création des stories sur l’application.

Depuis peu, Instagram a dépassé Snapchat en terme d’utilisation quotidienne des stories (30 millions d’utilisateurs pour l’un, 27 millions pour l’autre), faisant de l’application le réseau social numéro 1 sur la photo mobile. Et Instagram continue de proposer de nouvelles fonctionnalités pour garder son avance sournoisement obtenue.

Aujourd’hui, Instagram propose une nouvelle panoplie de fonctionnalité dans le but d’améliorer la création de ses stories : pipette pour la couleur, tracés pour bien centrer le texte et surtout… les sondages. Si cette dernière peut sembler minime pour certains, c’est pourtant une nouvelle fonctionnalité qui va permettre de créer davantage de contenu.

Le fonctionnement est très simple : il suffit de choisir le sticker sondage, de poser sa question et de choisir les réponses. Vous aurez ensuite le résultat de ce sondage dans les vues de vos stories.

Un nouvel outil pour créer du contenu pour les marques

Évidemment, ce nouvel outil va également servir aux marques afin de rendre leurs stories plus dynamiques et attrayantes. Les stories sont assez difficile à manier pour une marque car cela demande de la création de contenu éphémère, c’est à dire des gros coups pour du contenu qui ne sera visible que 24h. Ce nouveau sticker permet d’augmenter les conversations possibles entre les fans et une marque à moindre coup.

Par exemple, Milka est la première marque à avoir pris en main ce nouvel outil en publiant une story dédié au sondage (à retrouver sur @milka_fr)

 

 

Play-Doh crée une galerie des espèces en voie d’apparition

Il y a six mois naissait le Monde de Play-Doh, en droite ligne de la nouvelle plateforme de communication de la marque à l’occasion de son 60e anniversaire.

Après une campagne print entièrement réalisée en pâte à modeler, qui a valu 3 Cannes Lions à DDB Paris, Hasbro France lui a confié le soin de prolonger le Monde de Play-Doh sur internet. DDB y approfondit l’un des thèmes abordés en print : le concept des « espèces en voie d’apparition », dans un monde Play-Doh régi par l’imagination.

Dès aujourd’hui, des dizaines d’espèces « émergentes » peuvent être observées sur Internet. Non seulement sur la page Facebook de Play-Doh, mais aussi sur www.lagaleriedesespeces.fr, site spécialement développé par DDB Paris en partenariat avec le studio Merci Michel, pour une plus grande immersion.

Une idée rigolote et surtout très mignonne qui vient renforcer le capital sympathie de la marque auprès des plus jeunes… comme des plus vieux.