Quand Facebook drague les petits commerces

Le kebab du coin dans votre newsfeed.

Facebook a dévoilé avec Wieden+Kennedy Amsterdam un petit film pour mettre en valeur le travail des PME britanniques. Narré par Kit Harrington, plus connu sous le nom de John Snow, le film raconte de manière authentique la routine des travailleurs britanniques. En plus du film TV, cette campagne vivra en DOOH, en presse, en digital et au cinéma. Au total, 16 petites et moyennes entreprises racontent comment Facebook leur a permis de développer leur activité.

À l’heure où le réseau social annonce vouloir mettre en avant les informations locales dans le fil d’actualité, il n’est pas impossible que d’ici peu la télé française voit elle aussi Facebook se faire une place dans un des ses tunnels de pub. Si pour la plupart des commerçants de quartier, l’entreprise de Mark Zuckerberg n’est encore qu’un simple réseau social, son offre publicitaire de Facebook intéressera très bientôt la pizzeria du coin en plus des grandes marques. Réputées moins cher que les Adwords, très ciblées et faciles à mettre en place, les Facebook Ads s’annoncent comme une alternative pour les PME. Reste plus qu’à les informer de leur existence et de les aider à comprendre le principe.

Une campagne qui exploite la face cachée des vidéos Facebook

L’association S.O.S Amitié lance une vaste campagne mobile qui exploite la face cachée des vidéos Facebook pour révéler les souffrances des victimes.

Écouter attentivement, sans jugement et anonymement les 700 000 appels de détresse reçus par ses écoutants chaque année : c’est la mission que l’association assure depuis 1960. Cependant, dans un monde toujours plus connecté où les réseaux sociaux multiplient les occasions de communiquer, la solitude et le besoin d’écoute sembleraient presque être des notions obsolètes. Or le risque de se sentir isolé reste présent. C’est pourquoi, S.O.S Amitié rappelle que l’écoute est, plus que jamais, indispensable, et que la parole libère.

S.O.S Amitié est là pour écouter

Pour le concours « Hack For Good » orchestré par Facebook en partenariat avec Stratégies, c’est l’agence Buzzman qui remporte cette édition avec ces trois vidéos mobiles. Sous-titrées et en lecture automatique, ces 3 mini films peignent les portraits d’Hanna, Antoine et Henri, trois personnes à qui la vie semble sourire. Hanna est une sportive accomplie, Antoine un père aimant et Henri, un grand-père entouré… seulement en apparence. Car une fois la vidéo déployée en plein écran, leurs maux surgissent et nous prenons conscience de leur détresse.

Une campagne maligne qui hack l’utilisation classique des vidéos Facebook pour nous faire passer un message juste et réfléchi.

Pourquoi Apple n’est toujours pas présent sur les réseaux sociaux ?

Vous ne vous êtes sans doute jamais posé la question, mais vous ne trouverez pas de compte officiel Apple sur Facebook ou Twitter ?

En effet, la firme de Cupertino (Californie) a décidé de ne pas créer de compte officiel sur les réseaux sociaux. Un choix qui peut en surprendre plus d’un mais qui est tout à fait calculé par la marque.

APPLE SUR LES RÉSEAUX

Tout d’abord, il faut savoir qu’Apple n’est pas totalement muet sur les réseaux sociaux. En effet, la marque possède tout de même des comptes pour ses divers outils comme Apple Music qui a été créé l’année dernière et compte pas moins de 1,5 millions de fans, ou encore des comptes Facebook pour iTunes (32 millions de fans) et l’App Store (11 millions de fans).

Cependant, il n’existe pas de compte officiel pour la marque Apple.

Les seuls qui existent sont des comptes non-officiels qui partagent simplement des images ou parfois même des jeux concours douteux.

Mais pourquoi le groupe n’investit pas les réseaux sociaux ?

LA RÉPONSE EST SIMPLE

En effet, la réponse est plutôt simple. Vous l’aurez sans doute remarqué, mais Apple veut toujours contrôler son image, et ce peu importe le support. Sur les réseaux sociaux, la firme n’a pas tous les outils nécessaire (personnalisation du design, du nombre de caractères, etc.) pour contrôler cette image.

Investir en social media ne permettrait donc pas de promouvoir efficacement ses services et produits.

La marque trouve alors plus pertinent de ne pas communiquer sur les réseaux sociaux pour garder un contrôle intégrale de son image sur le web. Une stratégie qui n’en reste pas moins bonne car elle permet, à travers ce silence, de donner un peu plus de cachet à la marque.