Just Eat remonte le temps dans sa dernière publicité

Pour présenter sa nouvelle application mobile, Just Eat, accompagné de son agence Buzzman, a développé deux films qui seront diffusés en TV et sur le web.

Dans cette nouvelle campagne, une bande de colocataires et une famille bien rangée vont faire la rencontre d’un nouveau type : Max. Un personnage totalement givré qui débarque à l’improviste dans leur salon, de la manière la plus discrète possible : dans un frigo qui lui permet de voyager dans le temps.

Car Max arrive du futur, ou presque. Ce qui est sûr, c’est que là d’où il vient, on ne téléphone plus pour commander son repas : il suffit de l’appli Just Eat. D’une simplicité déconcertante, cette app possède une grande diversité de restaurants, la possibilité de reprendre une commande en un seul clic, et bien d’autres fonctionnalités. Just Eat, anciennement Allo Resto, délivre ses plats à la vitesse de la lumière !

La campagne sera lancée avec des formats longs, sur M6, les 25 et 26 janvier. Par la suite, les deux films seront diffusés sur l’ensemble des chaînes en version 30’’ et seront supportés par des versions 20’’ centrées sur les différentes fonctionnalités de la nouvelle application Just Eat. Simultanément, des versions 45’’ seront dévoilées sur le web.

Arriverez-vous à comprendre la dernière pub Oreo ?

Pour commencer 2018 sur les chapeaux de roues, Oreo lance sa toute dernière campagne TV pour convaincre les français de déguster son fameux cookie.

Pour présenter sa nouvelle signature de marque « Do You Speak Oreo? », la célèbre marque américaine se devait de prendre la parole en télévision. L’acteur Owen Wilson (dont la réputation n’est plus à faire) essaye alors de présenter, aux français, le cookie. Sûr de lui, il fait l’éloge de l’emblématique biscuit dans un français approximatif et avec un accent américain très prononcé.

Vous n’y comprenez rien ? C’est normal. La marque vous invite à découvrir une série de quiproquos et situations amusantes pour ne retenir, finalement, l’essentiel : que c’est bon un Oreo.

Une nouvelle campagne réalisée par l’agence Buzzman pour affirmer un peu plus la marque sur le territoire français. Car on le sait, si le cookie est le biscuit n°1 aux USA, il n’a malheureusement pas la même notoriété dans l’hexagone. Une problématique sur laquelle Oreo avait besoin de répliquer, notamment en lançant cette première série de sa nouvelle plateforme de marque en France.

 

Paypal lance une pub pour ceux qui font des cadeaux pourris

À partir du 22 novembre, PayPal sauve celles et ceux qui offrent des cadeaux de Noël ratés à travers une campagne de marque européenne imaginée par Buzzman.

Qui dit fêtes de fin d’année, dit réunions familiales, bon repas et distribution de cadeaux. Or, bien choisir un cadeau de Noël n’est pas toujours simple. À travers un film vignette, PayPal s’adresse à tous ceux pour qui le moment magique de l’ouverture des cadeaux peut vite rimer avec tragique. Ceux dont l’expression d’angoisse contraste avec l’émerveillement de Noël. Ceux qui se sont trompés de cadeaux et qui vont par tous les moyens tenter de les dissimuler.

Mais heureusement, en faisant leurs achats avec PayPal, ils pourront renvoyer leurs cadeaux ratés et se faire rembourser les frais de retour (selon quelques conditions bien sûr). Et le film l’illustre plutôt bien, avec la petite touche d’humour qui va bien.

Boursorama et Buzzman font la guerre aux fausses recommandations

Dans le sillon de sa nouvelle plateforme, Boursorama Banque dévoile 3 films montrant une nouvelle fois ce qui fait sa force : la recommandation des clients.

Aujourd’hui n’importe qui recommande n’importe quoi, et ce n’est pas toujours synonyme de bons plans… Alors pour choisir sa banque, mieux vaut écouter ceux en qui on a vraiment confiance. Et c’est ce que Boursorama Banque et Buzzman veulent nous démontrer ici.

Pour illustrer ce propos, 3 films web mettent en scène les situations gênantes qui peuvent découler de mauvaises recommandations : un restaurant peu à cheval sur l’hygiène, une plage nudiste qui n’en est finalement pas une… ou encore un film fortement déconseillé pour les enfants… Car oui, les seules recommandations auxquelles on peut se fier sont celles de nos proches.

Ça tombe bien, chez Boursorama Banque, près de la moitié des nouveaux clients viennent sur les conseils d’un proche, la meilleure preuve de la qualité de son service et de son accompagnement.

Une campagne qui exploite la face cachée des vidéos Facebook

L’association S.O.S Amitié lance une vaste campagne mobile qui exploite la face cachée des vidéos Facebook pour révéler les souffrances des victimes.

Écouter attentivement, sans jugement et anonymement les 700 000 appels de détresse reçus par ses écoutants chaque année : c’est la mission que l’association assure depuis 1960. Cependant, dans un monde toujours plus connecté où les réseaux sociaux multiplient les occasions de communiquer, la solitude et le besoin d’écoute sembleraient presque être des notions obsolètes. Or le risque de se sentir isolé reste présent. C’est pourquoi, S.O.S Amitié rappelle que l’écoute est, plus que jamais, indispensable, et que la parole libère.

S.O.S Amitié est là pour écouter

Pour le concours « Hack For Good » orchestré par Facebook en partenariat avec Stratégies, c’est l’agence Buzzman qui remporte cette édition avec ces trois vidéos mobiles. Sous-titrées et en lecture automatique, ces 3 mini films peignent les portraits d’Hanna, Antoine et Henri, trois personnes à qui la vie semble sourire. Hanna est une sportive accomplie, Antoine un père aimant et Henri, un grand-père entouré… seulement en apparence. Car une fois la vidéo déployée en plein écran, leurs maux surgissent et nous prenons conscience de leur détresse.

Une campagne maligne qui hack l’utilisation classique des vidéos Facebook pour nous faire passer un message juste et réfléchi.

Usain Bolt boit du champagne Mumm pour gagner

Une nouvelle forme de dopage.

Après avoir été nommé C.E.O de la maison Mumm l’année dernière, Usain Bolt débarque sur la piste et dévoile dans un nouveau film imaginé par Buzzman, la vision de la prestigieuse marque groupe Pernod Ricard. L’athlète olympique n’est pas vraiment venu pour « tisez et claquer du biff » comme dirait Booba mais plutôt pour installer la nouvelle signature de la marque : « Celebrate your next victory »*. À travers le palmarès impressionnant de son égérie, Mumm revendique son état d’esprit « optimiste et positif ».

La caméra du réalisateur Luis Cervero à qui l’on doit un bon nombre de travaux publicitaires et musicaux comme le dernier film Petit Bateau ou encore Marylin Monroe de Pharell Williams traduit l’ambiance festive et décalée propre à la carrière hors norme de l’athlète.

Avec cette prise de parole, Mumm prend le chemin d’une marque d’alcool qu’il devient intéressant de suivre. À mi-chemin entre les codes du luxe, du sport et du divertissement, Buzzman réveille la maison Mumm, installée dans un secteur aux codes le plus souvent soporiphiques. Avec un film signé « Don’t win to celebrate. Celebrate to win »**, la marque, sûre d’elle, place son champagne comme boisson incontournable des meneurs de jeu.

Boursorama lance la première pub qu’on a envie de recommander

Boursorama Banque dévoile une campagne qui installe son nouveau territoire : « Boursorama Banque : la banque qu’on a envie de recommander ».

Avez-vous déjà recommandé un restaurant fade ? Un film pas terrible ? Ou une banque moyenne ? Non. Parce que personne ne recommande ce qui est moyen… D’après Boursorama Banque, près de la moitié des nouveaux clients viennent sur les conseils d’un proche.

Pour mettre en lumière cette relation de confiance avec ses clients, la campagne met en scène de façon rupturiste un monde dans lequel des hommes et des femmes recommandent des choses moyennes à leurs proches. Des situations absurdes qui permettent ainsi de démontrer la force de la recommandation de Boursorama Banque.

Une campagne maligne imaginée par Buzzman qui vient donner une nouvelle dimension plus friendly et proche des gens à la marque. Un aspect important voir crucial pour une banque.