Boursorama et Buzzman font la guerre aux fausses recommandations

Dans le sillon de sa nouvelle plateforme, Boursorama Banque dévoile 3 films montrant une nouvelle fois ce qui fait sa force : la recommandation des clients.

Aujourd’hui n’importe qui recommande n’importe quoi, et ce n’est pas toujours synonyme de bons plans… Alors pour choisir sa banque, mieux vaut écouter ceux en qui on a vraiment confiance. Et c’est ce que Boursorama Banque et Buzzman veulent nous démontrer ici.

Pour illustrer ce propos, 3 films web mettent en scène les situations gênantes qui peuvent découler de mauvaises recommandations : un restaurant peu à cheval sur l’hygiène, une plage nudiste qui n’en est finalement pas une… ou encore un film fortement déconseillé pour les enfants… Car oui, les seules recommandations auxquelles on peut se fier sont celles de nos proches.

Ça tombe bien, chez Boursorama Banque, près de la moitié des nouveaux clients viennent sur les conseils d’un proche, la meilleure preuve de la qualité de son service et de son accompagnement.

Boursorama lance la première pub qu’on a envie de recommander

Boursorama Banque dévoile une campagne qui installe son nouveau territoire : « Boursorama Banque : la banque qu’on a envie de recommander ».

Avez-vous déjà recommandé un restaurant fade ? Un film pas terrible ? Ou une banque moyenne ? Non. Parce que personne ne recommande ce qui est moyen… D’après Boursorama Banque, près de la moitié des nouveaux clients viennent sur les conseils d’un proche.

Pour mettre en lumière cette relation de confiance avec ses clients, la campagne met en scène de façon rupturiste un monde dans lequel des hommes et des femmes recommandent des choses moyennes à leurs proches. Des situations absurdes qui permettent ainsi de démontrer la force de la recommandation de Boursorama Banque.

Une campagne maligne imaginée par Buzzman qui vient donner une nouvelle dimension plus friendly et proche des gens à la marque. Un aspect important voir crucial pour une banque.