La mécanique bien huilée de Air France-KLM

The Cog de Honda, en vrai.

La compagnie aérienne Air France-KLM a exposé à l’aéroport de Schiphol à Amsterdam une œuvre d’art fascinante qui souligne élégamment toutes les initiatives mises en place par la compagnie pour faciliter les déplacements de ses clients. Imaginée par l’agence DDB Tribal Amsterdam, la structure est composée de 198 billes représentant chaque passager en transit.

Entièrement créée à la main cette installation devrait réveiller la curiosité des passagers qui auront la chance de la voir.

Avec cette œuvre KLM signe une belle opération artisanale et originale où l’art prime sur la marque. Ou presque, car le ou les artiste.s n’ont pas été crédité.s par la compagnie, ni par l’agence.

Snapchat cache des oeuvres d’art visibles en réalité augmentée dans le monde

Snapchat dévoile “Snapchat Art”, une nouvelle fonctionnalité exclusive qui vous permet de visualiser des œuvres d’art dans le monde grâce à la réalité augmentée.

En quelques années, Snapchat a totalement révolutionné la façon dont nous communiquons avec nos proches. Au delà des messages photo ou vidéo en instantané, le célèbre réseau social a surtout su démocratiser l’utilisation de filtres pour déformer et “embellir” le monde qui nous entoure. Aujourd’hui, Snapchat va plus loin et utilise sa technologie pour promouvoir l’Art.

Le 3 octobre dernier, Snapchat dévoilait “Snapchat Art”, une nouvelle fonctionnalité qui vous permet de visualiser des œuvres d’art en réalité augmentée. Mais à la différence des “World Lenses” que vous pouvez utiliser où que vous soyez, les œuvres d’art sont disponibles à des endroits bien précis. Pour cette première collaboration, Snapchat a fait appel à Jeff Koons, l’artiste américain très connu pour ses créations façon “ballons de baudruche” à l’image du Balloon Dog ci-dessus.

 

Ce court-métrage brillant rend hommage à la danse… pour tous les âges

Les néerlandais de Frame Order ont dévoilé Golden Oldies, un savoureux court-métrage sur la danse et la vieillesse, le tout en stop-motion !

Si vous aimez la danse et les années 50 alors vous allez tomber amoureux de Golden Oldies, le dernier court-métrage du studio néerlandais Frame Order. Dans cette petite histoire, deux adolescents tentent de séduire une jeune femme dans un restaurant américain au décor typique des fifties. Mais derrière les déhanchés incroyables et la flexibilité à toute épreuve se cache une autre réalité… moins séduisante mais tout autant déjantée !

Golden Oldies | Unique Stop-Motion Dance Short Film from Frame Order on Vimeo.

 

Réalisé par Daan Velsink et Joost Lieuwma, Golden Oldies a été largement salué par les critiques et cumule déjà près de 300 000 vues en 3 semaines.

Imaginé par Frame Order
Source vimeo.com

Cet artiste crée des animations absurdes en jouant avec des voitures

L’artiste Chris Labrooy a crée une série de vidéos dans lesquelles il manipule des voitures en 3D. C’est beau mais c’est surtout très déroutant !

Spécialiste de la 3D et des effets spéciaux numériques, l’artiste anglais Chris Labrooy semble aussi beaucoup apprécier les voitures. Dernièrement, il a dévoilé une vidéo dans laquelle il joue avec deux modèles mythiques de Volkswagen : la Golf et la Coccinelle. Pour être très franc, ce qu’il fait avec est assez incompréhensible et absurde mais ce mélange de couleurs et de mouvements crée un univers très particulier qui n’est pas sans rappeler celui de Cyriak (en moins perché on est d’accord).

Et ce n’est pas la première fois qu’il se lance dans ce type de créations. Il y a un peu moins d’un an, Citroën lui avait déjà commandé une vidéo “généalogique” pour retracer l’évolution de ses modèles jusqu’à la nouvelle C3 (voir la vidéo ci-dessous). C’est un art très particulier !

 

Imaginé par Chris Labrooy
Source designboom.com

 

Cet artiste imagine les monnaies des entreprises les plus puissantes

En France, l’artiste Jade Dalloul a imaginé un projet artistique dans lequel les marques les plus célèbres possèderaient leurs propres devises.

Et si les marques les plus célèbres possédaient leur propre monnaie, leur propre devise ? C’est ce qu’a imaginé l’artiste français Jade Dalloul. Ce directeur artistique a eu l’idée d’associer les marques les plus connues, et les plus puissantes, à des devises totalement fictives.

Les géants du web (Facebook, Google…) côtoient ainsi les géants industriels (Shell, Microsoft, Apple…) et ceux du monde alimentaire (Pepsi, McDonald’s…). Le résultat est très réussi et donne naissance à une série de pièces et de billets de banque très inspirés.

Au delà de simplement créer des pièces et des billets avec le logo des marques, Jade Dalloul a voulu leur donner une vraie légitimité. Ainsi, les billets possèdent en arrière-plan des illustrations des fondateurs ou des lieux emblématiques. On vous laisse découvrir ci-dessous les créations très inspirées (et inspirantes) de Jade Dalloul. pour en savoir plus sur l’artiste, rendez-vous sur son portfolio.

 

Imaginé par Jade Dalloul
Source designtaxi.com